CORONAVIRUS

C’est ici que vous trouverez les informations et les nouvelles pour les transfrontaliers et les entreprises.

Salaire et rémunération

Il est difficile de comparer les salaires belges et allemands. Il existe des différences pour les impôts retenus à la source et les cotisations sociales ne sont pas non plus pareilles.

Exemple d’un bulletin de salaire allemand

Voici un exemple de ce à quoi pourrait ressembler votre bulletin de salaire :

On part des données suivantes :

  • il s’agit de quelqu’un de célibataire ou d’une personne mariée dont le conjoint perçoit des revenus en Belgique (catégorie fiscale 1)
  • l’employé n’a pas besoin de payer de taxe d’église en Allemagne, cela s’applique uniquement aux résidents d’Allemagne
  • l’employé est affilié à l’assurance maladie en Allemagne à titre obligatoire (ou à titre volontaire)

Une personne mariée dont le revenu belge majoré du revenu du conjoint se situe sous un seuil déterminé peut se voir attribuer une autre catégorie fiscale, à savoir la catégorie fiscale 3. Cela implique que le salaire net mensuel est plus élevé. Vous devez tenir compte du fait que l’attribution d’une catégorie fiscale n’est qu’une disposition temporaire pour le calcul de l’impôt sur le salaire définitif en Allemagne. S’il s’avère par la suite que la catégorie ne correspond pas aux revenus réels, il faudra procéder à un recouvrement. Renseignez-vous au préalable auprès des collaborateurs du GrenzInfoPunkt ou de l’administration fiscale (Team GWO)

Outre l’impôt sur le salaire, vous devez aussi payer « l’impôt de solidarité ». Il représente un pourcentage de l’impôt sur le salaire.

Les cotisations retenues pour l’assurance sociale sont nettement plus élevées qu’en Belgique (env. 20 % contre 13,08 %)